un été à Montréal

Science pour tous… et pancakes pour les CST !

La théorie sur les mots…

Classé dans : en vrac — 31 août, 2008 @ 5:24

Une nouvelle étude théorique a définit que nous pouvons classer nos paroles en catégories de mots.

La théorie sur les mots... dans en vrac Il%20faut%20se%20mefier%20des%20mots

Un célèbre groupe informatique a lui-même développé un langage à travers les mots-dèles. La particularité de ce mode de parole est son esthétisme. Caractérisé par la longueur de ses phrases et leur beauté, il a servit de base à quelques autres groupes qui ont finalement disparu pour cause d’anorexie de mots.

Ces cas ne sont pas isolés. Effectivement notre siècle a connu la disparition de plusieurs autres groupes comme les mots-Reux, fatalement imprononçables ou encore les mots-lassons qui lorsqu’ils étaient prononcés rendaient la personne concernée totalement amorphe.

Les mots-sad quand à eux, restent utilisés largement dans les pays anglo-saxons, notamment au Royaume-Uni où le temps amène souvent les habitants à son emploi.

Autre langue, autre catégorie : dans les régions hispaniques seraient souvent rencontrés les mots-skitos, assez désagréables à entendre du fait du bourdonnement incessant qui les accompagnent.

A l’opposé, les mots-ltonés sont des plus recherchés à l’écoute. Il se sont développés à travers les dialectes d’ouvrier d’usines du texas au cours du 20ème siècle. Toujours utilisés dans la région, ils tendent à se propager au monde entier du fait de leur confort.

Les mots-laids sont très rares malgré la pensée de l’opinion publique. Il s’agit de mots très anciens qui sont devenus pour les populations contemporaines difficiles à entendre et à digérer. De plus, ils sont le plus souvent tordus.

Les mots les plus à éviter sont les mots-ribons, assez excécrables…

En ce début de 21ème siècle, un nouveau concept apparaît. Une nouvelle forme de mots tend à s’imposer que les linguistes appellent les Hauts-mots parce qu’ils s’utilisent dans les hautes sphères sociétales. Ils relèvent d’un caractère compliqué et peu compréhensible à première vue. Ils restent employés par une élite cultivée de la population.

Les hauts-mots-nymes sont employés parfois de façon excessive pour se faire reconnaître au sein des groupes de rang social élevé. Cependant ils restent ridicules car la plupart des utilisateurs répétent le même mot dans une même phrase lui donnant un sens complètement différent et ridicule.

Les hauts-mots-neus sont en passe de devenir dépassés. Trop souvent utilisés, ils ont récemment perdu toute leur crédibilité. Ils avaient même donné lieu à la création d’une nouvelle profession, les hauts-mots-niers, spécialistes en hauts-mots-neus, mais ils ont tous été pendus.

Les mots-fléchés sont très ennuyeux. Assemblés, ils forment surtout des phrases incompréhensibles comme « îles, do ce, but, rêve, lac » par exemple.

Les mots-K sont utilisés en périodes froides. Dans les conversations ils sont souvent repérables par l’emploi répétitif de « whipped cream » et « flakes ». Mais assez spéciaux, ils ne sont pas appréciés de tous.

Les mots-tards, dernière catégorie apparue et dernière que nous évoquerons termine lorsqu’elle commence. Le retard étant sa caractéristique principale.

Bien sûr, tous ces mots ne sont mots s’ils ne sont mots-dits, au péril des conséquences de leur emploi…

(la brioche dorée, une occupation qui n’occupe pas…) 

La Ronde de nuit

Classé dans : en vrac — 30 août, 2008 @ 10:29

Sur l’ile en face de Montréal se trouve un parc d’attraction, comme une grosse fête foraine permanente. L’entrée vaut 40$ (environ 24€ ce qui est un peu cher…). Vendredi dernier, La Ronde organisait une nuit blanche ! Le concept c’est que le parc reste ouvert jusqu’à 4 heures du matin avec grand party DJ !!

Ma coloc a une amie qui travaille dans la communication pour trouver des commanditaires à la Ronde. Ce qui fait qu’elle nous a fait profiter d’un pass V.I.P. !! Donc… Accès aux manèges par des files d’attentes spéciales, buffet gratuit, repas offert…

De minuit à 4 heures, on a donc testé l’orbite, le goliath et autres… Entre chute libre, montagne russe hyper pentue dans le premier wagon, remuage… Avec une superbe vue de Montréal by night tout en haut des montagnes russes !!

La Ronde de nuit dans en vrac Goliath_La_Ronde_2006 LARONDE_07102007-08 dans en vracp_decollage-1

Enjoy the movies but know the science !

Classé dans : sciences — 28 août, 2008 @ 2:48

Ce site répertorie quelques films inspiré d’expériences scientifiques parfois irréalisables !!

Il en explique quelques uns ! (attention, ce site est en anglais ! )

Enjoy the movies but know the science

Image de prévisualisation YouTube

Dairy Queen…

Classé dans : Non classé — 27 août, 2008 @ 6:59

Dairy Queen... SOFTSERVEGROUP

Pour ceux qui se poseraient la question, qu’est-ce que Dairy Queen ??
Eh bien Dairy Queen, c’est pour faire clair… un mac do… mais que avec des glaces… Le paradis des glaces molles ! Alors voilà un de nos endroits préférés avec Sandra finalement ! lol !!! Blizzard oreo… avalanche brownies oreos…. HAAAAAAAAAAAA

Best Buy, best information…

Classé dans : Québec,Vie — 27 août, 2008 @ 6:58

Sandra – excusez-moi, savez vous où je pourrais trouver un Dairy Queen?

la vendeuse de chez Best Buy (magasin d’électronique) francophone – oui, à l’avenue « Dowllow »…(splendide accent américain)
Sandra- où?

la vendeuse : sur Dowllow!

Sandra : euh… c’est loin à pied?

La vendeuse : non, 5 minutes, sur Dowllow!

Audrey redemande à un autre vendeur parce que Sandra n’a pas compris…
Audrey :- où se trouve le Dairy Queen s’il vous plait ?

le vendeur francophone : sur Dowllow…(superbe accent américain bis)
Audrey : comment on fait pour y aller…

l’explication suit…

Une fois sorties, nous rencontrons une québécoise francophone à qui on demande où est Dowllow…

la francophone : « Ah!! Dollard!! »

Best Buy, best information... dans Québec best_buy

Hum hum… Bref, en plus on a jamais trouvé cette fameuse avenue Dollard soit disant à 5 minutes à pieds !  On a du se rabattre sur une cabane à frites… ;)

Nouvel article

Classé dans : Non classé — 26 août, 2008 @ 6:38

« Je quitterai un travail qui me rend malade, j’excluerai les personnes qui m’empoisonnent, je saisirai toutes mes chances, je les provoquerai même, j’irai vers qui et ce qui me rend heureuse, je ne me plaindrai pas du soleil qui me fait mal aux yeux, du bus que je viens de manquer, des deux semaines qu’il me reste à passer, d’un stage un peu trop long, du moustique qui m’a piquée… Je me plaindrai des gens superficiels, des gens torturés par ce à quoi ils donnent leur importance à tort. »

Nouvel article  Neige_Plateau_Mont_Royal_Montr%C3%A9al

Après cette petit introduction, voici les nouvelles de ma dernière semaine à Montréal…

Je n’ai plus mes deux copines de France… Mais j’ai toujours mes colocs, et j’ai de nouveaux colocs ! lol !

Samie et Bruno, mes deux colocs habituels sont vraiment cool. On se fait des soirées bar à trois, des soirées avec leurs amis chez nous autour d’un boeuf strogonoff, d’une tarte au sucre et à l’érable et de quelques bière belges ou québécoises… On passe la fin de soirée à discuter avec le chouchou de l’appart, Boris le Bobtail… Ca donne aussi l’opportunité de rencontrer des gens différents et sympas !

Finalement, quelques changement vont intervenir dans la vie de l’appart : Emeline une française arrivée il y a dix jours va venir s’installer vendredi au plus tard. Et Philippe, un québécois, lui, viendra dimanche… Ca permettra de voir un peu plus de monde !

Mon stage se termine dans 3 jours… Je suis en train de faire le bilan de cette expérience et de terminer les derniers paragraphes de mon rapport de stage (qui sera bien a relire puisque j’ai du mal a vraiment me concentrer dessus…)

Pour finir, pour ceux à qui je parle souvent, je vous promet de rentrer avec le plus grand sourire que vous aurez jamais vu :)

Programme chargé en vue dès septembre !!

Le beurre de Peanut

Classé dans : en vrac,Vie — 25 août, 2008 @ 4:53

Le beurre de Peanut dans en vrac peanutButter

  • Pour garder un pot vide une fois de plus (les québécois sont très « garde ta boîte de yaourt »), Sandra tente en vain de laver un pot terminé de beurre de cacahuètes…

Sandra : « Au-dessus de l’odeur de palmolive, tu as l’odeur du beurre de peanut, c’est impressionant! »

Audrey : « Bah oui, c’est sûr, c’est tellement gras que ça reste incrusté dans le plastique !  »

Sandra : « Je le jette… »

Comment les québécois peuvent manger un truc aussi horrible que le beurre de cacahuète ? Savoir qu’ils sont capable de rajouter une couche de beurre en dessous… Ca… C’est encore pire que tout… lol !

Comme ça

Classé dans : en vrac — 24 août, 2008 @ 4:59

Ma montre s’est elle arrêtée ? Non. Mais les aiguilles n’ont pas l’air de tourner. Ne pas les regarder. Penser à autre chose à n’importe quoi : à cette journée derrière moi, tranquille et quotidienne malgré l’agitation de l’attente.

J’adore les gens en vrai

Classé dans : Québec — 24 août, 2008 @ 3:46

Pour me rattraper des articles précédents et pour montrer qu’à Montréal, les gens ne sont pas tous bizarres et qu’il ne faut jamais généraliser, J’adore les gens en vrai présente la famille d’accueil de Sandra.

J'adore les gens en vrai dans Québec Llehoux%20

Sandra a eu la chance de tomber dans une famille hyper accueillante et gentille. Et moi, j’ai eu la chance de me faire incruster un peu aussi parmi eux. Marie-Madeleine est éditrice et vit dans une charmante maison à deux pas du fleuve Saint-Laurent dans les quartiers résidentiels de la périphérie de Montréal. Marie-Madeleine est une femme très enthousiaste. Tout est génial, chaque idée va être « le fun », elle porte sur son visage un sourire communicatif et une gentillesse incroyable.

Marie-Madeleine a une fille, Florence, qui vient d’être médecin. Florence vient d’emménager avec son mari dans un appartement coquet au nord de Montréal. Rami est un réfugié palestinien. Il est arrivé seul à Montréal sans savoir parler ni anglais, ni français et a du s’adapter. Il a eu la chance de rencontrer Florence. Tous ont le coeur sur la main. Ca fait tellement plaisir de rencontrer des gens comme ça !

Voilà une des richesses de partir à l’étranger en immersion totale. Certaines rencontres n’ont pas de prix.

Nouvelles photos

Classé dans : Québec,voyage — 23 août, 2008 @ 7:09
retour du soleil sur Montréal
Album : retour du soleil sur Montréal

20 images
Voir l'album
12345...8
 

Paranormal |
une nouvelle vie |
Recyclage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | belkaceminouredine
| Linéaire B, les nouvelles i...
| thales09